FR EN

ACTUALITE

News, dossiers, interviews, évènements... Découvrez toute l'actualité la Fédération des Tiers de Confiance Numérique.

Vjamin Conseil adhère à la FnTC

 

 

Vjamin Conseil adhère à la FnTC quelques semaines après la création de l’entreprise. Un retour pour Vincent Jamin, ancien directeur de Docaposte, qui fut administrateur de la Fédération depuis 15 ans.

 

« J’ai quitté Docaposte au début de l’année, et j’ai fondé VJamin Conseil très rapidement et continuer à travailler dans le secteur du numérique », explique Vincent Jamin. « Mon but est d’accompagner les entreprises dans leur transition vers la dématérialisation et la confiance numérique, avec du conseil, de l’audit, de la préparation à la certification, du pilotage et du management dans leurs projets de transformation numérique ».

Si l’ex-directeur des solutions d’Archivage électronique se lance dans une nouvelle aventure, celle-ci ne se situe pas en terre inconnue, bien au contraire. « Après quinze ans au sein de Docaposte à mettre en place des solutions de dématérialisation basées sur l’archivage électronique, la facture électronique et le bulletin de paie dématérialisé, je connais les impératifs que ce soit économiques, au niveau du management ou du déploiement décrit Vincent Jamin, « j’ai mené pendant plusieurs années des équipes qui travaillaient au quotidien sur ces thématiques. Accompagner les entreprises dans la gouvernance et le pilotage de projets de transition numérique est un prolongement logique de mon expérience professionnelle ».

A peine née, VJamin Conseil rejoint la FnTC ; une adhésion qui relève de l’évidence pour Vincent Jamin : « la FnTC a un rôle crucial en tant que lieu de partage et de réflexion très efficient. Il y a une diversité de compétences très impressionnante à la FnTC, c’est ce qui fait sa force, et sa richesse. Elle permet de faire dialoguer des acteurs hétérogènes qui n’ont pas les mêmes impératifs, les mêmes missions, les mêmes contraintes, et cela permet de concourir à renforcer la confiance numérique, ce qui pour moi est fondamental ». Pour l’entrepreneur, la Fédération constitue également « une source d’informations, qui permet de rester informés sur différentes thématiques, la réglementation de la facture électronique par exemple, cela nous permet de mieux exercer notre métier, et de montrer ce que l’on peut accomplir grâce à la confiance numérique. L’aura de la FnTC est en pleine croissance, elle élargit son périmètre hors du territoire national, notamment dans les institutions européennes, c’est une organisation très efficiente ».

Vincent Jamin souligne également le rôle d’évangélisation de la FnTC : « Les juristes étaient auparavant parfois considérés comme des freins dans le milieu du numérique. La création du Master « Tiers de confiance et sécurité numérique » de La Rochelle, dans lequel je suis chargé de cours sur le bulletin de paie électronique et sur les cadres de la confiance (organisations, normes, certifications, etc…), permet de leur faire comprendre les enjeux, les débats. Cette formation est un très beau succès de la Fédération, et notamment d’Alain Bobant, qui l’a créé ».

C’est d’ailleurs le président d’honneur de la FnTC qui a parrainé l’adhésion de VJamin Conseil : « J’ai beaucoup d’estime et de respect pour lui. Je lui ai demandé ce parrainage, il m’a fait le plaisir et l’honneur d’accepter », raconte Vincent Jamin, qui compte participer à plusieurs groupes de travail de la FnTC : « Je suis intéressé par la blockchain, et par l’archivage, une thématique qui couvre également d’autres sujets comme la copie fiable, la numérisation fidèle, la facture électronique… Et si je peux aider la FnTC sur de nouveaux thèmes, ce sera avec plaisir, j’ai envie de me rendre utile, que ce soit pour la Fédération ou pour mes clients ! ».


Share |