FR EN

ACTUALITE

News, dossiers, interviews, évènements... Découvrez toute l'actualité la Fédération des Tiers de Confiance Numérique.

Vote électronique : LegaVote rejoint la Fédération des Tiers de Confiance du numérique

 

LegaVote, entreprise basée à Lyon, a décidé d’adhérer à la Fédération des Tiers de Confiance du numérique. Le but : faire progresser le vote électronique et ses méthodes, en toute transparence.

 À Paris, le 16 mai 2022. Alors que le vote par Internet sera autorisé pour la première fois aux prochaines législatives pour les Français de l’étranger, la Fédération des Tiers de Confiance du numérique (FnTC) accueille LegaVote, qui propose depuis 2019 une solution de vote électronique. « LegaVote et la FnTC partagent les mêmes valeurs : la confiance, la transparence, de l’éthique, l’amélioration permanente des pratiques », explique Adrien Baborier, le directeur technique de l’entreprise basée à Lyon.

« Notre société a été créée après les délibérations de la CNIL sur le vote électronique en 2019, LegaVote répond ainsi aux exigences du plus haut niveau de sécurité défini par l’institution (niveau 3), et notre souhait est d’aller encore plus loin, de faire progresser l’état de l’art du vote électronique », poursuit Adrien Baborier. « Rejoindre la FnTC, qui a beaucoup travaillé sur le sujet, en préparant notamment un référentiel, répond à cette volonté. Adhérer à la Fédération, qui a pour vocation de définir et promouvoir les bonnes pratiques du numérique, est aussi un gage de sécurité, presque une certification pour nos utilisateurs ». La solution de vote électronique LegaVote est en effet utilisée par des entreprises pour le renouvellement de leur CSE ainsi que par de nombreuses institutions (l’Assemblée nationale, CCI France), dont des universités (Paris Cité, Montpellier, Toulon, Rouen, Caen, Haute Alsace…).

L’adhésion de LegaVote à la FnTC a été parrainée par Voxaly, filiale de Docaposte, qui propose également une solution de vote par Internet. « Ce sont nos concurrents, mais ce n’est pas un souci, au contraire : nous voulons travailler avec eux au sein de la fédération pour améliorer les méthodes et les techniques du vote électronique ». Ce n’est pas le seul sujet sur lequel LegaVote compte agir : « Nous travaillons déjà avec des tiers archiveurs et des sociétés d’horodatage électronique, dont certains adhérents de la FnTC, nous serons donc intéressés par le Groupe de travail consacré à l’Archivage et à ceux sur la Blockchain et le RGPD », détaille Adrien Baborier. La collaboration entre la FnTC et LegaVote s’annonce donc multiple et fructueuse !

 

À propos de LegaVote : Entreprise basée à Lyon et détenue à 100 % par des acteurs français, LegaVote propose une solution de vote à bulletin secret par Internet, fiable, simple et sécurisée, qui correspond au plus haut niveau des délibérations de la CNIL. Cette solution peut être utilisée pour des élections de représentants du personnel, des votes d’assemblées générales, des élections ordinales, des référendums, etc. La plateforme de vote en ligne épurée, intuitive et personnalisable est adaptée à tous types de scrutins, de 10 à 5 000 000 d’électeurs, et intègre un outil de visioconférence pour des sessions de vote en direct.

À propos de la FnTC : La Fédération des Tiers de confiance du numérique rassemble éditeurs de logiciels, prestataires de services, experts, professionnels réglementés, start up, utilisateurs et structures institutionnelles. Ses domaines d’expertise : les secteurs historiques de la digitalisation (signature électronique, archivage électronique, identité numérique, facture électronique, vote électronique, e-finance, e-santé), mais également les sujets montants (Blockchain, KYC, Cachet électronique visible…) La FNTC œuvre pour la vulgarisation des bonnes pratiques numériques: elle produit sous la forme de « guides » une importante doctrine, élabore des référentiels techniques, et contribue à la délivrance de labels, ainsi qu’à la normalisation nationale et internationale (Afnor, CEN et ISO).


Share |